LANCEMENT DES PROJETS BE SAFE/START A KEDOUGOU

Lancement projets Be Safe / START

 

Dans le cadre du démarrage effectif des activités du projet START, l’équipe du projet a tenu plusieurs réunions avec le Catholic Relief Services (CRS), membre du consortium START. Il a ainsi été décidé d’organiser conjointement une cérémonie officielle de lancement des activités de leurs projets respectifs.

La cérémonie officielle de lancement des nouveaux projets Be Safe de CRS et START de Save the Children s’est tenue à Kédougou le jeudi 30 Juillet 2015 de 9h30 à 13h. Elle a été présidée par le Gouverneur de région qui a pris toutes les dispositions nécessaires afin que toutes les autorités concernées accueillent et accompagnent ces projets de riposte contre la maladie à virus Ebola. Cette cérémonie a été menée sous forme de CRD et a regroupé toutes les parties prenantes aux différents projets.

La Coordonnatrice du Projet START Dr Ndeye Astou Badiane a souligné que, parallèlement à la MVE, il serait important de sensibiliser les communautés sur les autres maladies qui pourraient être évitées avec l’adoption de meilleurs comportements d’hygiène.

Lancement projets Be Safe / START

Save the Children prévoit de mettre en place et/ou de redynamiser 204 comités d’alerte et de veille dans les deux régions de Kolda et de Kédougou, de former un nombre important d’agents communautaires de santé et techniciens de surface sur la prévention des infections nosocomiales, de renforcer la capacité  des membres de mouvements de jeunes, des Bajenu Gox, des forces de sécurité et défense, des agents d’hygiène sur la MVE, la protection de l’enfant et la gouvernance pour les droits de l’enfant. Pour une mise en œuvre efficiente des activités du projet START, les ONG KEOH et FODDE sont les partenaires locaux d’exécution, respectivement à Kédougou et à Kolda. Elle a terminé par attirer l’attention des projets et programmes sur le terrain sur l’importance et l’intérêt une bonne coordination des actions afin d’éviter la répétition des mêmes activités dans les mêmes zones.

Le représentant du Ministère de la Santé de la République de Guinée Bissau, qui était présent, a expliqué que son pays a tenu à participer à cette rencontre pour voir comment le Sénégal s’organise pour lutter contre la Maladie à Virus Ebola (MVE). Selon lui, les deux gouvernements sont plus que jamais unis pour lutter ensemble afin de vaincre ce fléau.

Le médecin chef de région a axé son intervention sur  la MVE en soulignant qu’il y a eu 14 cas de signalements à Kédougou, 5 à Salémata et 2 à Saraya, deux zones d’intervention du projet START. Il y a eu 4 fausses alertes, 7 cas suivis pendant 21 jours, 1 mise en observation pendant 4 jours puis suivi pendant 31 jours. Dans sa conclusion, le Médecin Chef de région a particulièrement insisté sur le renforcement de la surveillance communautaire surtout au niveau des villages frontaliers.

Le représentant du CRS, Seydiba Gassama, a ensuite présenté le programme Be Safe qui doit durer une année et être déroulé dans les deux pays, la Guinée Bissau et le Sénégal. Il a souligné l’imminence du démarrage d’une étude sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) qui sera déroulée dans les zones d’intervention et des activités de suivi/Evaluation à tous les niveaux seront menées de manière conjointe avec SCI.

A la suite des échanges et discussions que les différentes présentations ont suscités, il est ensuite revenu au Gouverneur de Région, William Manél, de procéder à la clôture de la cérémonie de lancement des projets Be Safe/START. Il a ainsi insisté sur l’ensemble des recommandations sorties pendant cette rencontre. Il recommande de faire en sorte que la diffusion de la bonne information, le renforcement des équipements des différents postes de santé, la réactualisation des campagnes de prévention pour que les « bonnes habitudes d’hygiène » soient maintenues par les communautés.

 

Aïssatou SY
aissatou.sy@savethechildren.org