23-25 Octobre 2017 / DANS LES COULISSES DU HIGH LEVEL MEETING…

Monday 26 March 2018

Simone Nathalie Diouf activiste du genre

A l’issu de la Grande Rencontre pour mettre fin au mariage des enfants qui s’est tenue du 23 au 25 octobre, des personnes ayant contribué à l’organisation de cet évènement vous font revivre quelques moments de cette grande manifestation à travers ces quelques lignes. Suivez-les...

Dans les coulisses, toutes les ONG et les agences ONU se sont unies pour la réussite d’un événement à la hauteur de ses hôtes. La coalition, cette main invisible, a dépêché toutes les ressources nécessaires pour y arriver.

Toutes ces petites choses qui se déroulaient loin des regards ont donné à cet événement sa dimension internationale. Des activités bien particulières voire délirantes ont également marqué les coulisses. Les banderoles, kakemonos et autres visuels ont de temps à autre servi d’arrière-plan aux participants pour des prises de photo personnalisées. Des cartons rouges, des pancartes et autres signes de mains ont exprimé leur engagement acharné contre le mariage des enfants. Tous voulant graver ces journées dans l’histoire.

«Journalistes interviewant un Imam»

Derrière chaque portrait s’enchainaient des tweets sur les réseaux sociaux. Le monde savait que Dakar vibrait au rythme de la Rencontre de Haut Niveau. ‘’Vite, vite, rattrape-le avant qu’ils ne nous échappent", disait à son confrère un journaliste qui voulait recueillir les propos d’une personnalité. Pour vous dire que le HLM c’était aussi, pour eux, des moments forts qu’il fallait marquer à l’encre rouge, l’objectif, le dictaphone ou le smart phone. Les journalistes présents ne se sont pas limités à l’espace médias qui leur était dédié. A la recherche de l’exclusivité, ils ont exploité tout espace adapté à cet effet, des couloirs aux salles de conférence.

«Madame le Ministre et des filles engagées»

Derrière les projecteurs, après la cérémonie de clôture, des rapports quasi maternels sont nés entre la Ministre de la Bonne Gouvernance et de la Petite Enfance du Sénégal, Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, et de jeunes filles engagées.

Eh oui, il fallait y être pour saisir ces instants présents! Les coulisses, c’est un travail dans l’ombre, la face cachée de l’iceberg. Ce sont surtout des hommes et femmes qui ont travaillé sans relâche, en back stage, pour la réussite de cet évènement. Bravo à tous!

Simone Diouf, Maimouna Ka et Oumar Lo Stagiaires au Bureau Régional Afrique de l’Ouest et du Centre